Dar Tougga & Dar Rocailla
        Votre Riad d'Hôtes, Naturellement ...
Formule 7 jours
610 € TOUT COMPRIS

 * Transferts
Aéroport <==> riad
* Hébergement en chambre double
(toutes équipées Wifi, SDB, WC et clim)
* Accès libre et à volonté au hammam

* Cours Cuisine Aïcha
5 Ateliers
1 Découverte "petits marchés"
* Pension complète
(Boissons, apéros compris)
* 1 excursion
Aïcha, "pro" de la maison
Vign_aicha_outils
Les Mille et une saveurs du Maroc
Observer les façons de cuisiner et de manger, c'est un merveilleux moyen de découvrir l'histoire et la culture d'un pays. Voici quelques unes des caractéristiques de la cuisine du Maroc considérée comme l'une des meilleures cuisine du monde (avec les cuisines Française, Italienne, Thai, Chinoise..).
Aïcha au fourneau, eric à la vidéo

Vous avez, lors d'un précédent séjour, apprécié la cuisine d'Aïcha,
Vous voulez acquérir les bases de la cuisine Marocaine,
Il manque un "je ne sais quoi" à votre couscous....

Participez aux ateliers d'Aïcha...


 
De nombreuses influences
 
   La cuisine marocaine reflète l'histoire complexe du pays et des différentes populations qui s'y sont installées. Tajine et harira viennent   des Berbères, premiers habitants de la région. Les Bédouins, arabes nomades, ont apporté dattes, lait, céréales et pain. Les Maures, population nord-africaine occidentale, ont introduit huile d'olive, amandes, fruits et les herbes ; tandis que les Arabes, qui ont conquis le pays au VIII ème siècle, ont apporté les épices. Sans oublier les Britanniques qui, au XIX ème siècle, ont importé des cargaisons de thé dans les ports marocains, avec le succès que l'on connait. Plus on se dirige vers le Sud marocain, plus l'influence culinaire africaine est présente. Et, à mesure que l'on remonte vers le nord, l'influence espagnole se fait sentir.
 
Une tradition féminine
 
  Au Maroc, la cuisine est presque exclusivement le domaine des femmes. Excepté pour le méchoui et les brochettes, les hommes sont rarement aux fourneaux. Les femmes reproduisent les gestes de leurs mères et grands-mères. Elles ignorent généralement  livres de recettes et dosages précis. Aussi, si la cuisine marocaine est simple, ses variantes sont infinies. Il y a "autant de couscous que de villages, de tajines que de jardins potagers, de desserts que de vergers et autant de recettes, jalousement gardés, que de familles".


Entièrement climatisé l"été et chauffé l'hiver
Créer un site avec WebSelf